L’évaluation des acquis, un outil pédagogique à part entière

mar 23, 2010

Pour être imputées dans le cadre de l’obligation légale de formation, les actions mises en oeuvre doivent répondre à certaines règles strictes telles que la présentation de l’évaluation des acquis réalisée à l’issue de la formation.

Considérer cette évaluation comme partie intégrante du programme de formation est intéressant car elle est un outil pédagogique très performant. Elle permet de renforcer la mémorisation des stagiaires, rassurer le salarié formé, mesurer l’efficacité de la formation et le retour sur investissement de la dépense de formation.

Pour plus d’infos, voir : Evaluation des acquis FORA

Posté par Gilles Lepoutre dans Ingénierie de formation

  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
Commentaires
  1. POSTÉ PAR Noémie D., LE 7 mai 2010

    S’il est certain que la validation des connaissances est une étape indispensable de la formation, n’oublions pas l’importance de l’évaluation du transfert des acquis sur le terrain. En effet, même validées, les connaissances ne sont pas toujours appliquées sur le poste de travail. Le nouveau défi de la formation : optimiser le transfert des acquis !

  2. POSTÉ PAR Jonathan Pottiez, LE 30 mars 2010

    Il y a encore peu d’organismes de formation qui ont franchi le pas de remettre cette attestation systématiquement mais, la loi aidant, il y a fort à parier que l’année 2010 sera un changement radical en matière de pratiques d’évaluation des acquis.
    Dans Fora Mag’, vous dites répondre à cette obligation légale : pourriez-vous nous en dire plus sur votre expérience ? Comment vous y prenez-vous ? Avec quel outil ? Quelle est la forme de l’attestation remise ? N’y a-t-il pas un risque que le commanditaire interprète mal les chiffres (par exemple, que faire d’un stagiaire dont l’évaluation montre que les savoirs n’ont pas été acquis ?) ? Etc.
    Merci d’avance.

    • POSTÉ PAR Jean-Michel Moszkowiez FORA, LE 5 avril 2010

      Bonjour Jonathan,
      En effet, peu d’organismes de formation ont déjà franchi le pas. je vous rejoins aussi sur le fait que 2010 verra un changement radical et global dans les pratiques d’évaluation des acquis. Pour répondre à vos questions :
      1. Nous remettons systématiquement à chaque stagiaire un document officialisant sa participation à la formation, ce document est l’attestation de stage, c’est un document papier remis individuellement en fin de formation;
      2. Lorsque nos consultants élaborent un nouveau stage, ils conçoivent dans le même temps les modalités d’évaluation des acquis (quiz, étude de cas, exercice pratique, mise en situation…). Ces séquences d’évaluation des acquis sont construites à partir des objectifs pédagogiques de l’action de formation. Les participants sont informés des enjeux de la séquence et nous archivons les résultats individuels des apprenants;
      3. Afin de garantir à l’évaluation des acquis une exploitation positive, nous remettons au commanditaire une synthèse « collective » des résultats de l’évaluation. Si certains groupes ont des évaluations inférieures aux attendus, nous accompagnons les données de conseils / préconisations afin de prolonger la formation des salariés concernés par un accompagnement sur site (accompagnement managérial, formation interne, tutorat, coaching…).
      Vos questions sont nombreuses, je me permettrai de vous apporter un complément de réponse par l’éclairage d’une expérience conduite avec un de nos clients.
      Amicalement.

  3. POSTÉ PAR Alain Marquet, LE 26 mars 2010

    Comment valider les acquis dans le cadre d’une formation comportementale ?

    • POSTÉ PAR Pascaline De Ruyver, Dir. Mkg & Innovation FORA, LE 28 mars 2010

      Les acquis d’une formation comportementale peuvent être validés de façon très qualitative par : des mises en situation, si elles sont débriefées de manière objective et constructive et par des trainings sur le terrain (en présence des clients), cela permet de calculer immédiatement les bénéfices de la formation !