Le management de proximité : mission d’exigence

jan 17, 2012

Depuis quelques mois l’actualité RH est  nettement centrée sur le bien être au travail, les risques psycho-sociaux, le palmarès Great Place to Work, …

Dans son livre « Les employés d’abord, les clients ensuite » Vineet Nayar explique comment il a développé son entreprise en mettant fin au sacro-saint client roi pour donner la priorité à ses collaborateurs selon le principe : collaborateurs heureux = clients satisfaits.

Ainsi, un nombre croissant de dirigeants d’enseignes pensent que la performance de leur entreprise passe par l’épanouissement et le bien vivre de leurs collaborateurs. De nombreuses initiatives sont prises dans ce sens.

Chevilles ouvrières de cette évolution, les managers de proximité nous disent être tiraillés entre  leur devoir de faire vivre les volontés de leur entreprise et la souvent dure réalité du quotidien, soumise à des clients exigeants, zappeurs, sur-informés, cross-canal, … et des équipes de vendeurs de grande diversité, plus ou moins impliqués et motivés par leur travail, eux aussi exigeants, zappeurs et infidèles ; souvent déconcertants.

 

Les entreprises demandent donc à leurs managers de proximité d’être au quotidien tout à la fois :

  •           Courroie de transmission des orientations et de la politique de l’entreprise,
  •           Fournisseurs d’énergie et de dynamisme auprès de leurs équipes,
  •           Développeurs de compétences,
  •           Gestionnaires et coordinateurs de la diversité,
  •           Attentifs au droit du travail et aux règles sociales,
  •           Garants d’une bonne ambiance de travail, condition clé de performance,
  •           Attentifs aux risques psycho-sociaux et au bien être des salariés.

Tout ceci sous la pression des enjeux, des objectifs, des chiffres, des indicateurs, des ratios, …

Rien que ça !

 

Les managers de proximité sont-ils à armés pour répondre efficacement à ces enjeux ? Comment l’entreprise peut-elle y tendre ? Comment les aider à s’épanouir dans leur travail et ainsi être aptes à un management de qualité ?

 

Quelques pistes peuvent être explorées :

 

  1. Reconnaître la difficulté de leur métier, les aider, les former, les accompagner, être solidaire dans les échecs autant que dans les succès.
  2. Professionnaliser leur mission. Souvent issus du terrain de nombreux managers se retrouvent « bombardés » responsable d’équipe sans être suffisamment préparés à cette mission difficile.
  3. Cultiver les managers. Leur donner des occasions régulières de pendre du recul sur leur environnement, de découvrir ce qu’est la diversité, de comprendre les évolutions sociétales et de consommation. Développer leurs connaissances, par exemple en matière de droit du travail.
  4. Les impliquer dans les réflexions qui touchent au management, aux RH, les consulter et les écouter vraiment avant de prendre les décisions.
  5. Développer leur savoir-faire, leur transmettre des méthodes de travail spécifiques, professionnelles, adaptées à leur environnement. Les entraîner et les accompagner durablement dans le développement de leurs compétences. Tout en impliquant leurs propres managers.
  6. Développer leurs savoir-être. Organiser des ateliers de développement personnel. Les aider à mieux comprendre le mode de fonctionnement de leurs collaborateurs et à adapter leur management sans conflit ni renoncement, sans souffrance.
  7. Animer des rencontres ou worshops de partage de bonnes pratiques, dans un esprit d’entreprise apprenante. Ils permettent l’expression des difficultés, la découverte de solutions très opérationnelles venant du terrain, de sortir de son isolement.

Exemples de solutions préconisées par Fora

THÈME

Exemple 1 : Instauration de véritables rituels de management Exemple 2 : Sensibilisation à la diversité, générationnelle et culturelle Exemple 3 : Mise en place d’un dispositif de communication interne multi-canal

OBJECTIFS

Concilier bien être et performance. Développer la performance collective Impliquer, développer, motiver.

DÉMARCHE

Rituels mis en place : briefing du matin, ventes en doublon, point d’activité de mi journée, débriefing de fin de semaine. Interviews de vendeurs, intervention d’un expert lors d’une convention, revue de presse, études de cas, partage de bonnes pratiques. Utilisation de la vidéo et des nouvelles technologies interactives. Création d’un espace communautaire sur intranet.

 Gilles Lepoutre, DG FORA

Le management de proximité a été le thème central des 10èmes Rencontres Fora, le 13 décembre 2011 à La Défense…

Posté par Gilles Lepoutre dans Management

  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Les commentaires sont fermés.