Les profondes mutations de la formation dans le retail

Jan 31, 2018

Happy group of young adults discussing bodybuilding supplements in gym. Focus on the blonde woman

 

Les enseignes de distribution et de services accordent une importance croissante à la formation de leurs collaborateurs en points de vente. Le développement du commerce omnicanal, les nouveaux parcours et attentes d’expériences d’achat des clients, l’intégration et le management des jeunes générations, les impératifs d’efficacité et de productivité, la sécurité des biens et des personnes en magasin… impliquent des formations constantes et immédiates dès l’embauche des nouveaux collaborateurs et tout au long de leur vie dans l’entreprise.

 

Mais voilà, dans le retail, la formation, ce n’est pas si simple !

 

Un contexte particulier

Tout d’abord parce que la capacité de concentration des apprenants habitués à vivre debout dans un rythme soutenu, rendus passifs assis dans une salle, se compte désormais en minutes. Ensuite parce que leur disponibilité pour se former est de plus en plus limitée par des horaires de travail gérés au plus juste et parce que les coûts de formation, notamment les frais de déplacements, pèsent lourdement dans les budgets.

Un formateur « à l’ancienne » équipé d’un vidéo-projecteur et d’un paper-board dans une salle avec des tables disposées en U, venu expliquer les méthodes de travail est totalement d’un autre âge !

Les enseignes sont donc amenées à réinventer la formation de leurs équipes en points de vente, par la mise en place de dispositifs de formation innovants, souvent « blended (1)», sans renoncer pour autant aux formations présentielles lorsque celles-ci se justifient pleinement.

 

Des solutions à repenser

Tenant compte d’une aspiration forte des équipes opérationnelles à contribuer au développement des compétences dans le réseau, les solutions alternatives sont multiples.

Ainsi la formation « top down » tend à s’effacer au profit de démarches ouvertes, participatives, collaboratives et de moyens digitaux à distance.

L’apprentissage communautaire trouve aujourd’hui parfaitement sa place au travers de dispositifs simples à utiliser du type « 1 jour 1 pratique » – ou « Défis » développés par Fora Formation pour les grandes enseignes de la distribution –, ou encore à l’instar de certains « Youtubeurs » très pédagogues.

L’e-learning constitue le socle des dispositifs de formation, disponible à tout moment pour former un nouvel embauché, mettre à niveau, développer les compétences, préparer à une évolution de poste, … avec l’impératif de proposer une plateforme très simple d’accès à des modules de très courte durée, tenant compte des contraintes de disponibilité en point de vente.

Les formations présentielles, qui restent un excellent moyen pour développer les savoir-faire et les savoir-être, se sont transformées en séances d’entraînement pratique, animées idéalement en magasin ou dans des salles de formation repensées par des formateurs devenus entraîneurs-coachs.

Des pédagogies innovantes et des moyens digitaux permettent de rendre ces formations présentielles interactives et participatives. Citons quelques exemples : « Plickers », « Bee cast », « Klaxoon »…

À distance, des applications très innovantes permettent de cumuler « formation » et « animation de réseau », « formation » et « cohésion d’équipe ». Elles peuvent toucher un grand nombre de collaborateurs sur une durée optimisée, par exemple dans le cadre du lancement de nouveaux produits ou de nouvelles procédures.

La bonne combinaison de tous ces éléments permet ainsi aux retailer de déployer une stratégie de formation innovante, dynamique, moderne, « just in time », parfaitement adaptée aux besoins des collaborateurs et de l’entreprise, tout en renforçant la proximité malgré la distance.

 

https://www.lsa-conso.fr/les-profondes-mutations-de-la-formation-dans-le-retail,276872

Posté par Gilles Lepoutre dans Rencontre avec Fora

  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Les commentaires sont fermés.