Management en magasin : pas de place pour l’improvisation !

Fév 1, 2018

Portrait of confident salespeople standing arms crossed in hardware shop

 

Dans le retail français, les managers sont presque toujours nommés pour leurs compétences commerciales ou techniques, pour leur fidélité à l’enseigne, leur fiabilité et leur honnêteté. Mais ont-ils les compétences  pour « manager » ?

 

Souvent livrés à eux-mêmes certains managers reproduisent le style de management qu’ils ont reçu, sans se rendre compte qu’il n’est pas forcément adapté à leur environnement, à leur équipe.

D’autres laissent s’exprimer leurs convictions profondes, leur caractère, leur cadre de référence, pour le meilleur ou… pour le pire.

 

Certains, conscients de la difficulté, refusent tout net cette évolution professionnelle !

 

Manager en magasin est un vrai métier – basé sur des process, des outils, des postures – qui mérite toute l’attention des enseignes car d’évidence « à bon manager, bonnes performances du point de vente ! »

 

Faire évoluer les pratiques managériales

 

Pour faire progresser les pratiques managériales en points de vente, se démarquer de la concurrence, fidéliser ses collaborateurs, et in fine satisfaire les clients, une réflexion préalable en trois niveaux permettra de construire une réponse efficace :

 

  • Niveau 1 (le socle) : formuler les valeurs managériales de votre enseigne.

En quoi, comment, voulez-vous vous différencier en matière de management ? Quels sont les objectifs et axes de développement de votre « marque employeur » ? Quels principes managériaux souhaitez-vous développer, tenant compte de votre positionnement, de l’évolution de la sociologie et des contraintes de votre métier ?

 

  • Niveau 2: formaliser vos fondamentaux du management de proximité.

Quelles sont les postures, les pratiques attendues, dans le respect de vos valeurs managériales ? Quelles sont vos « règles du jeu » ? Quels comportements managériaux souhaitez-vous observer dans vos points de vente ? Quelles sont les pratiques managériales dont vous ne voulez absolument pas ?

 

  • Niveau 3: définir les rituels de management en point de vente.

 

Quelles sont les rituels managériaux, individuels et collectifs, permanents et occasionnels ? Selon quels déroulés, fréquences, durées, postures ?

 

Proposer des formations management adaptées

 

Ces trois niveaux étant définis, les conditions sont réunies pour mettre en place un dispositif de formations pouvant comporter plusieurs facettes :

 

  • Une facette e-learning pour l’acquisition des connaissances en management. L’e-learning permettra aux futurs managers (ou managers en poste) de connaître immédiatement les valeurs managériales de votre enseigne, comprendre vos attentes, découvrir les méthodes et postures ad hoc, gérer les situations courantes de management en magasin.

 

  • Une facette training pour l’acquisition du savoir-faire et du savoir-être. Les séances de training permettront aux managers de s’entraîner à la pratique managériale au travers de nombreux exercices et mises en situation opérationnelles, confrontés ainsi au regard de leurs pairs et d’un entraîneur-coach en management.

 

  • Une facette accompagnement pour l’ancrage durable des bonnes pratiques. Des animations ludiques régulières permettront de garder le cap, de constituer une communauté d’apprentissage managérial, de partager les réussites et les échecs, de continuer à progresser tous ensemble.

 

Ainsi, manager une équipe en point de vente ne sera plus vécu comme une « galère » mais comme un métier à part entière, une source d’épanouissement et de satisfaction rendue possible par une bonne maîtrise des rouages de l’animation d’équipe.

 

https://www.lsa-conso.fr/manager-une-equipe-en-point-de-vente-pas-de-place-pour-l-improvisation,277567

Posté par Gilles Lepoutre dans Rencontre avec Fora

  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Les commentaires sont fermés.