Organisme de Formation en performance commerciale Avril 2007

Voir le document en version PDF

La technologie RFID à votre service

Organisme de Formation en performance commerciale
La RFI…quoi ? Encore de nouvelles initiales à ajouter à notre dictionnaire du jargon de la distribution ? En effet, la RFID est aujourd’hui dans toutes les conversations d’initiés et mieux vaut savoir de quoi il s’agit pour pouvoir participer au débat…

Organisme de Formation en performance commerciale
La RFID, c’est quoi exactement ?
La RFID signifie Radio Frequency Identification ou en français : Identification par Radio Fréquence. En général, on parle d’ « étiquette intelligente », mais vous pouvez aussi entendre : puce, tag ou transpondeur…
Il s’agit en fait d’une puce qui, associée à une antenne réagissant aux ondes radio est capable d’émettre des données. A la différence des codes barres qui se lisent avec un laser optique, la technologie RFID interroge une puce en utilisant des signaux de fréquence radio dans un rayon de quelques centaines de mètres.
L’avantage de cette technologie est que la taille de la puce peut être réduite à celle d’un point. Elle peut ainsi être intégrée aux étiquettes, aux cartes magnétiques mais surtout aux objets eux-mêmes : dans la semelle d’une chaussure, au cœur des textiles ou dans les barquettes de viande par exemple. Chaque étiquette présentant un numéro de série unique, elle permet l’identification et le suivi de l’objet de manière individuelle.
La RFID, à quoi ça sert ?
A l’origine, dans les années 40, la RFID fut utilisée par les militaires américains pour la reconnaissance à distance des avions « amis » ou « ennemis ». Aujourd’hui, elle a pour objectif la reconnaissance ou l’identification à plus ou moins grande distance et dans un minimum de temps (200 lectures à la seconde) d’un objet, d’un animal ou d’une personne.
La RFID, technologie inquiétante côté éthique ?
Les craintes des consommateurs sur un possible détournement de son utilisation apparaissent légitimes.
En effet, si l’étiquette reste active au-delà de l’acte d’achat et si elle est lue à l’insu de son porteur, il s’agit là d’une violation du respect de la vie privée. En France, la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) recommande d’intégrer, dès la fabrication, un dispositif garantissant la neutralisation du système RFID dès la sortie du magasin ainsi qu’un système de visualisation simple de l’état, actif ou non, de la puce.
Quelle est son utilisation possible dans la distribution ?
Traçabilité fine de la chaîne des marchandises : inventaire, repérage des colis égarés, vérification de la conformité des livraisons / commandes…
Consultation et suivi des stocks en rayon pour une optimisation des réassortiments et la réduction des ruptures en linéaires… Consultation des stocks entre magasins…
Scan de chariots entiers en caisse en quelques secondes par un simple balayage radio
Surveillance contre le vol
Tracking des chalands à travers le magasin pour découvrir leur circuit dans les rayons et pour comprendre leur processus de sélection des articles…
Recommandations produits aux clients en cabines d’essayage via des écran diffusant une information adaptée au choix réalisé. Diffusion d’information en magasin selon les articles touchés en rayon, etc.


Toutes les applications ne sont pas encore connues et la période d’expérimentation actuelle devrait nous réserver bien d’autres surprises, présageant une belle vie à cette nouvelle « petite puce »… Affaire à suivre !!
Organisme de Formation en performance commerciale
Organisme de Formation en performance commerciale

Document en version PDF

Vous souhaitez développer la performance commerciale de vos points de vente :
Contactez nos experts FORA : contact@fora.fr ou au 03.20.65.52.65

Consulter les archives FORA : www.fora.fr