Organisme de Formation en performance commerciale Octobre 2006

Voir le document en version PDF

Le Fun Shopping, faut-il vous y préparer ?

Organisme de Formation en performance commerciale
De plus en plus, les consommateurs veulent transformer leurs achats en véritables moments de plaisir. Si les magasins et leurs collaborateurs ne deviennent pas plus conviviaux et festifs, le risque est qu’ils délaissent les boutiques au profit de l’Internet…

Organisme de Formation en performance commerciale
1 - CONSTAT :
50% des consommateurs aujourd’hui estiment que se déplacer en magasin est devenu une corvée ; ils veulent gagner du temps et consacrer leur temps libre à autre chose qu’à leurs achats.

La réponse à ce besoin de gagner du temps est simple : le e-commerce. Après les hésitations du début, les paiements sécurisés, l’offre de produits élargie et la facilité de navigation grâce à l’ADSL, le net a séduit les consommateurs pressés et les achats sur la toile se sont développés à toute vitesse… Et ce n’est pas fini !

D’abord réservé aux jeunes urbains, essentiellement des hommes, le e-commerce s’adresse aujourd’hui à un public plus large, plus féminin aussi. Du secteur des voyages et des produits culturels, l’offre s’est étendue au textile, à la grande distribution, et même au luxe !

2 – CONSEQUENCES
Il faut redonner envie aux consommateurs de se déplacer dans les boutiques et répondre à leur besoin de se faire plaisir, déclare le responsable d’un grand réseau de distribution français… En effet, si le magasin n’est plus un lieu incontournable pour faire ses achats, comment donner envie au consommateur de s’y rendre ? La vocation du magasin d’aujourd’hui est en train d’évoluer. Les points de vente doivent se transformer en lieux de vie où le client peut y trouver autre chose que le produit.

Que recherche le client ? On l’a dit, le gain de temps mais aussi le PLAISIR. Et c’est à cette aspiration que vont pouvoir répondre les réseaux. Les magasins doivent devenir des espaces de détente, de bien-être et de désir. Les boutiques doivent développer leurs services et proposer de véritables « espaces de convivialité ».

Pour vendre, il faut divertir, étonner, surprendre, attirer par son esthétique, son service et son originalité.

C’est à cause de (ou grâce à) cette tendance que l’on voit aujourd’hui en magasin les services se diversifier : proposer le thé dans des canapés confortables est devenu un basique ! Les magasins s’agrandissent et proposent des cours de cuisine, des conseils de nutritionnistes, des ateliers de bricolage, des expositions de peinture, des séances de dédicaces, des concerts, des dégustations, la possibilité de tester son équipement sportif en situation réelle, etc. Mais aussi la possibilité de se faire masser, épiler, coiffer, maquiller pendant que les enfants sont pris en charge et font du sport ou des arts plastiques avec des nounous qualifiées…

3 – REPONSE : LE FUN SHOPPING
Voilà donc ce qu’est le concept de « Fun Shopping » : s’amuser avant tout dans des lieux jusque là dédiés uniquement à l’acte d’achat. Apparu aux USA, il y a une petite dizaine d’années avec le « Retailnment » (Retail : vente et Entertainment : Loisirs), la tendance commence à se développer en France… L’objectif pour les distributeurs est donc d’intégrer une dimension loisirs dans leur concept et transformer ainsi leurs magasins en véritables lieux de détente et de loisirs.

Mais l’enjeu est aussi d’avoir sur le terrain, des vendeurs sensibilisés et formés au concept pour adopter un comportement et un contact avec les clients en cohérence avec l’image et les valeurs de l’enseigne !



Pascaline De Ruyver
Marketing & Innovation
FORA – Octobre 2006
Organisme de Formation en performance commerciale
Organisme de Formation en performance commerciale

Document en version PDF

Vous souhaitez développer la performance commerciale de vos points de vente :
Contactez nos experts FORA : contact@fora.fr ou au 03.20.65.52.65

Consulter les archives FORA : www.fora.fr