FORMATION DISTANCIELLE CHEZ CASTORAMA – Témoignage de Léa, Chef de rayon.

Juil 7, 2020

Léa BECASSE, Chef de rayon outillage quincaillerie au magasin Castorama de Barentin nous dit comment elle a vécu sa formation distancielle, ce qu’elle a apprécié et regretté, ses recommandations pour en profiter pleinement :

 

C’était ma toute première formation distancielle ou “classe virtuelle” et je ne suis pas déçue !

La formation a été efficace et m’a été utile car basée sur des apports très opérationnels. En fait, aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est presque comme si c’était en réel.

Il faut remarquer que le formateur a été pro passant d’un média à l’autre avec beaucoup d’aisance. On sent qu’il maitrise.

J’ai beaucoup apprécié les animations interactives. Cela a vraiment contribué à ma participation et mon appropriation des méthodes commerciales de relance de devis.

C’est donc un bon format mais à condition d’avoir les bons outils, car certains ont dû bricoler avec des téléphones portables.

 

Quels conseils donneriez-vous à d’autres personnes devant suivre une classe virtuelle ?

Quand on s’interrompt entre participant, c’est plus compliqué qu’en réel, il faut donc bien respecter les temps de paroles et parfois les décalages de son.

Il faut bien se préparer informatiquement.

Y aller sans a priori, car c’est presque comme aller à une “vraie” formation.

 

Que pensez-vous de la durée de cette formation ?

1h30 c’est bien. Ce n’est ni trop court ni trop long.

On a le temps de participer.

Plus d’1h30, ce serait long.

 

Sylvie BOURLON, Responsable de Formation à la Direction du Développement des Compétences CASTORAMA nous partage son bilan et ses recommandations :

« Pour continuer à former nos collaborateurs durant cette période si particulière, nous avons opté pour les classes virtuelles. FORA nous a accompagné sur la transformation de modules présentiels existants en formations distancielles en un temps record et a animé ces classes.

Même si nos magasins ont fait « avec les moyens du bord » (réseau parfois capricieux, webcam pas toujours opérationnelle), les collaborateurs ont largement apprécié cette nouvelle façon d’être formé, adaptée à leur quotidien et très efficace ».

Elle a en outre permis à des collaborateurs de régions différentes de participer à la même formation, ce qui n’aurait pas été possible dans une formation présentielle ! »

 

Ajouter un commentaire