LA FORMATION DISTANCIELLE CHEZ POINT P – Le témoignage d’Amandine, ATC.

Juil 27, 2020

Amandine Garrigues, Attachée Technico-commerciale au magasin POINT P de LUDRES (54) a participé à un parcours de formation commerciale à distance, conçu et dispensé par FORA. Qu’en a t’elle pensé ?

http://www.pointp.fr/

 

 

Comment s’est déroulé votre parcours de formation ?

J’ai participé à trois modules de formation commerciale, chacun organisé en deux étapes : une formation en groupes d’environ sept participants, sous forme de classe virtuelle, d’une durée d’une heure trente, puis un entrainement pratique individuel par téléphone avec le formateur Fora, d’une durée de trente minutes.

Aviez-vous déjà participé à des classes virtuelles, des webinaires de formation ?

Non ce fût une grande première pour moi !

Satisfaite ?

J’ai apprécié le contact malgré la distance. L’humain n’a pas été absent grâce à l’interaction entre l’animateur et les participants. Les échanges étaient fluides. Il y avait une vraie interaction avec le groupe et une animation très dynamique.

Un regret ?

Pour des raisons techniques nous n’avons ponctuellement pas pu nous voir en vidéo.

Quels conseils donneriez-vous pour profiter pleinement d’une formation distancielle ?

Il ne faut pas avoir d’a priori sur le virtuel car malgré la distance il y a toujours un lien humain. Je m’attendais à avoir quelque chose de descendant, un « exposé », mais les animations interactives (klaxoon) contribuent fortement à la participation !

Les outils mis en place aident à cela et ils sont simples d’utilisation.

Les entrainements téléphoniques ont été une étape majeure de ma formation. J’ai pu expérimenter concrètement les méthodes commerciales découvertes préalablement.

Autre avantage important, tu restes dans ton agence, pas de déplacements, pas de contrainte liée à tout cela.

Est-ce que cela vous a donné envie de faire d’autres formations sous ce format ?

Oui avec plaisir et encore plus puisque désormais je n’ai plus d’a priori sur les formations distancielles.

 


 

Et voici en complément les témoignages de :

 

Sabrina ROBIN : Chargée de projets de formation CAMPUS PRO, centre de formation de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France.

Gilles PEDOUSSAUT : Directeur « Techniques de vente » POINT P.

Karine HEYSE : Responsable animation des ventes et satisfaction clients POINT P.

 

Aviez-vous déjà mis en place des classes virtuelles pour vos forces de vente ?

Sabrina : Oui nous n’en sommes pas à notre 1ère expérience de classe virtuelle. Nous avions déjà lancé quelques modules sur des parcours blended c’est-à-dire des parcours qui vont mixer à la fois du présentiel et du distanciel. En revanche, c’est la 1ère fois que nous proposions une formation 100% distancielle !

Gilles et Karine : oui Campus Pro avait déjà initié des clases virtuelles mais à plus petites échelle, durant la période COVID nous avons accéléré le mouvement et lancé trois formations destinées à la population des vendeurs et Attachés Technico-commerciaux.

Pourquoi avoir choisi cette solution ?

Sabrina : compte-tenu du contexte, la classe virtuelle était une évidence ; il fallait être capable de proposer un parcours visant à accompagner nos salariés durant cette période inédite notamment dans la reprise de contact avec nos clients. Ce format de parcours à distance s’est d’ailleurs fortement développé sur d’autres formations.

Gilles et Karine : à la fin du confinement, il fallait d’urgence mobiliser et former nos équipes commerciales à la reprise de contacts avec nos clients, sans possibilité de déplacements ni de regroupements de personnes.

Cette solution nous a permis de gagner du temps, de former rapidement le plus grand nombre de commerciaux.

Le programme mis en place a été très productif, dynamique et interactif, complété par des entretiens de coaching individuel personnalisé.

 Quel bilan en faites-vous ?

Sabrina : le bilan est très positif ! Sur ce parcours, c’est quasiment cent personnes qui ont été formées. Une 2ème vague de formation est déjà programmée pour la rentrée.

Gilles et Karine : globalement positif avec une bonne adhésion des équipes, pas assez de recul pour voir le gain opérationnel mais des premiers retours très intéressants sur l’amélioration de la relation clients à distance (notamment lors de télévente).

Il nous faut améliorer les outils de connexion et l’absence de webcam pour certains, être plus rigoureux sur la présence, la disponibilité des ATC et vendeurs.

A terme nous pensons mixer des formations alternant le distanciel et le présentiel.

Et vos équipes de vente, qu’en disent-elles ?

Sabrina : les équipes sont très satisfaites d’avoir pu suivre ce parcours à distance. Au-delà de l’aspect pratique (pas de déplacement), le parcours sur lequel nous avons travaillé combine non seulement des classes virtuelles d’une heure trente mais aussi un coaching individualisé. C’est une vraie valeur ajoutée que nous ne retrouvions pas forcément dans nos formations présentielles. Les équipes ont l’opportunité d’avoir à leur écoute un formateur qui va les conseiller et les orienter personnellement dans la mise en œuvre de leur plan d’actions !

Gilles et Karine : Les retours sont bons sur la forme et sur le fond. La technique à distance marche, ils apprécient l’interactivité, la possibilité de se former sans se déplacer, sur un temps limité et maitrisé.

Quelques-uns ont eu des difficultés de connexions qui du coup n’ont pas apprécié l’expérience.

Quels conseils donneriez-vous à une entreprise qui souhaite mettre en place des classes virtuelles ?

Sabrina : Avant tout, il faut bien s’assurer de la partie technique et des conditions dans lesquelles le salarié va suivre cette formation : PC + webcam à disposition, une pièce ou un bureau au calme, téléphone, écouteurs… L’accompagnement par le manager local est également essentiel dans la réussite de cette formation ! Enfin, le contenu de la formation doit être le plus interactif et ludique possible pour capter au maximum l’attention des participants.

Gilles et Karine : Bien travailler le contenu en amont (co-élaboration). S’assurer des moyens techniques disponibles pour ne pas avoir de problèmes de connexions. Bien insister sur les conditions préalables à la réussite : disponibilité, ponctualité, engagement des stagiaires.

http://www.pointp.fr/

 

Ajouter un commentaire