LA FORMATION DISTANCIELLE CHEZ POINT P – Le témoignage de Philippe et Mehdi, formateurs FORA.

Juil 27, 2020

 

Philippe Vivier, directeur de projet et Mehdi Hassani, consultant-formateur FORA ont animé les formations distancielles POINT P.

Voici leurs recommandations pour réussir cet type de formation :

 

 

Une classe virtuelle est un formidable outil de formation à distance. Cependant, il convient d’appréhender certaines particularités relatives à l’utilisation des technologies digitales pour concevoir et animer efficacement ce type de formation.

Voici quelques conseils pédagogiques et opérationnels pour réussir une formation distancielle :

Assurer vous que vos stagiaires soient dans de bonnes conditions pour suivre la formation à distance.

Il s’agit de prévoir un temps (variable en fonction du nombre de participants) avant le lancement du module de formation pour contrôler, pour chaque apprenant :

  • L’émission et la réception de l’image (affichage du support, activation de la webcam…).
  • L’émission et la réception du son (haut-parleur et microphone).
  • La maîtrise des outils à disposition (ouvrir le micro, couper le micro, utiliser le chat…)

Il convient donc de savoir guider les apprenants en cas de difficultés.

Il est primordial de lever ces barrières avant de lancer la formation. En effet, ces précautions permettent de limiter les nuisances techniques susceptibles de polluer le bon déroulement de la formation.

Humaniser la formation.

L’outil informatique peut être perçu comme impersonnel.

Pour créer un climat propice à l’apprentissage, multiplier les actions pour humaniser les rapports entre les stagiaires et vous : faites un tour de caméra en début de formation, faciliter les échanges, soyez à l’écoute, multiplier les exercices de groupe, et pourquoi pas, proposer le tutoiement…

Multiplier les méthodes pédagogiques pour maintenir l’attention des apprenants.

 Derrière son PC, à la maison ou au bureau, l’apprenant est souvent plus sollicité par son environnement extérieur. Il doit faire davantage d’efforts pour rester concentré. Il convient donc d’en tenir compte dans la conception des modules et parcours de formation :

  • Privilégier des sessions courtes (1h30 par module c’est très bien).
  • Définissez un objectif clair et raisonnable
  • Faire simple et efficace, aller à l’essentiel dans la construction du dispositif pédagogique : contenus, discours, supports…
  • Privilégier les méthodologies participatives et bannir les cours magistraux, prévoir de nombreuses et fréquentes interactions.
  • Rythmer vos séquences pédagogiques en sollicitant très régulièrement les apprenants (questionnement, tour de caméra, mini-brainstorming, jeux pédagogiques, utilisation d’applications collaboratives type klaxoon), réflexion personnelle, …

Compléter par des séances d’entrainement ou de coaching, à distance.

Les classes virtuelles permettent de développer des connaissances, partager des bonnes pratiques, animer des échanges collaboratifs.

La formation sera totalement efficace si elle est complétée par un entrainement pratique individuel, des entretiens de débriefing, des séances de coaching, de suivi, également à distance.

C’est seulement ainsi que la formation jouera pleinement son rôle de développement des compétences.

Ajouter un commentaire