COMMENT METTRE D’EMBLEE UN NOUVEAU COLLABORATEUR EN SITUATION DE REUSSITE ?

Avr 12, 2021

 

Ludivine, 20 ans, vient d’être embauchée comme conseillère de vente.

Après quelques heures d’intégration et de formation en e-learning, c’est maintenant l’heure du plongeon dans le grand bain.

Perdue, un peu intimidée, mais pleine de bonne volonté elle va au contact des clients, comme son manager lui a demandé « afin d’apprendre le métier ».

Mais Ludivine n’y connaît pas encore grand-chose, ne sait pas bien répondre aux demandes des clients, bafouille, s’empare des fiches produit qu’elle découvre avec les clients (sans tout bien comprendre d’ailleurs).

Le client lui se dit : mais elle n’y connaît rien cette vendeuse ! Au mieux il va l’écouter poliment quelques secondes et rapidement … changer de crémerie.

 

J’ai commencé ce matin, merci pour votre indulgence !

 

Alors que si Ludivine portait un BADGE du genre « J’ai commencé ce matin, merci pour votre indulgence » ou « Je suis en formation » et si elle en informait de vive voix les clients avec un grand sourire, nombre d’entre eux seraient alors compréhensifs (ils ont peut-être eux aussi une fille qui débute dans la vie professionnelle), leur réaction serait bien plus bienveillante, voire même facilitante.

 

Et si, encore mieux, Ludivine était soutenue par un collègue référent, nommé par le manager pour ses compétences, son altruisme et formé au MONITORAT, qu’elle pourrait solliciter en cas de situation inconnue ou de difficulté, cela lui permettrait de progresser plus vite, de gagner rapidement en aisance et au client d’obtenir les informations souhaitées.

 

Et tout le monde serait content d’avoir passé un bon moment, efficace et plein d’humanité : les clients, Ludivine, son collègue moniteur, le manager du point de vente, et la DRH.

 

 

Posté par Gilles Lepoutre dans Rencontre avec Fora

  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
Ajouter un commentaire